Revue de patron – I am hermès

Hello,

Je vais vous faire un retour sur la chemise I am hermès d’I am patterns. J’ai décidé de fonctionner différemment cette année avec mes tissus et patrons, mais en gros, j’ai vidé mon stock de tissu bien décidée à trouver un patron pour chaque tissu, et un patron disponible dans ma patrontèque ! J’ai donc sorti ce coupon de chambray GOTS, achetée à la grande mercerie, en solde car il y avait des tâches dessus. J’hésitais avec une robe lolita, avec une une Frida, et au final, je me suis dit que pour un joli tissu comme celui-là, il fallait un patron intemporel, quelque chose que j’aurai plaisir à porter en mode casual. Et c’est en tombant sur la chemise I am hermès que le déclic a eu lieu, puisque j’avais porté il y a quelques mois une chemise d’homme (vous pouvez la voir sur mon Instagram) rentrée dans ma Brume de deer and doe, et j’aimais beaucoup l’effet. La question cruciale a donc été de savoir si je faisais la robe ou la chemise. Il y a également une taille intermédiaire avec une tunique, mais je l’ai écartée d’office, ne portant pas de pantalon, ça n’a pas de sens pour moi.

J’avais déjà fait une chemise que j’avais déjà faite en robe avec du tencel, la chemise-robe de deer and doe Mélilot, et j’avais fait 2 fois une patte de boutonnage avec une robe et chemise de la maison Victor. Mais là, j’ai trouvé TOUT extrêmement fluide dans les explications. Cela tient surement à plusieurs raisons : j’avais déjà expérimentée des chemises avant, donc malgré tout, j’ai surement déjà compris des choses, ensuite mon tissu est une cotonnade  et donc facilite grandement le travail de couture : les plis se marquent bien, le tissu ne se déforme pas, et les explications me conviennent, je comprenais les schémas et le texte. Sur ce point, j’insiste : ce qui est clair pour quelqu’un peut ne pas l’être pour le voisin. Mais tout s’est très bien passé. On est accompagné pour chaque étape.

Mais c’est la première fois que je fais quelque chose d’aussi propre et correspondant aux codes de la chemise : partie haute du dos doublée, ce qui fait qu’à l’intérieur, c’est propre. Ça aurait pu être l’être encore davantage en faisant des coutures anglaises pour les manches, mais honnêtement avec une surjeteuse, ça ne me choque pas du tout de voir mon surjet blanc.

Autre code de la chemise : les poignets de manche, tout se comprend aisément et le pli derrière, j’ai hésité à le faire creux ou pas. J’ai finalement opté pour cette option, mais je supprimerai peut être purement et simplement ce pli si je refais une autre version en 38 (en 36, je garderai le pli).

Je referai sans aucun doute cette chemise, que je trouve parfaitement taillée, et qui dans un tissu plus fun laisse beaucoup de possibilités. J’aimais beaucoup la chemise de deer and doe, la Mélilot, mais beaucoup moins intemporelle avec ses manches papillons tandis que la cela donne plus de possibilités finalement de partir sur une base plus neutre.

 

Au niveau du fit : j’ai choisi un 38, alors que mon tour de poitrine correspond à un 40, mais c’est une forme loose et de base, je crois que cette marque taille grand. J’aurais même pu descendre au 36. J’ai descendu les pinces poitrines de 3 cm. Je vous invite à aller regarder le tuto vidéo d’Urban fairy sur ce point, c’est très clair. Elle explique comment repérer avec une méthode de débrouille à voir si la pince est bien située pour vous, et à la changer, et comment le cas échéant. J’avais tendance à juste changer le point situé sur la pointe de la poitrine, mais en fait il faut bouger tout le « bloc » de la pince.

Sinon je trouve cette robe flatteuse, et c’est en tout cas exactement le style que je recherchais. Je trouve le col trop grand, in ne colle pas du tout à mon cou, mais je ne trouve pas non plus ça choquant.

 

J’ai eu un petit souci avec la couture des côtés : il fallait coudre à 1 cm et surfiler. Or j’ai surjeté les côtés jusqu’au point d’arrêt pour ensuite faire la couture de l’ourlet

 

Patron : Patron I am Hermès issu du livre I am Patterns

Taille : 38, mes mensurations correspondent à un 40, mais j’ai des petites épaules, donc un 38, et même un 36 aurait pu faire l’affaire parce que le col est large pour moi. J’avais également fait I am Apollon et d’un 40 je suis passée à un 36. Donc je crois pouvoir dire sans risque que pour les modèles loose, à votre convenance, mais vous pouvez choisir de baisser de taille.
Marge de couture : 1 cm, incluses
Modifications : pinces poitrines abaissées de facilement 3 cm, et grâce à la vidéo explicative d’Urban fairy sur ce point
Tissu : Chambray des trouvailles d’Amandine, tissu GOTS, je l’avais eu en solde à la grande mercerie à 30% je crois car il y avait des tâches dessus.
Prix : livre (4ème modèle issu de ce livre, donc on va compter 6 euros) + tissu : 20 euros je pense
Avis : 5/5, je l’adore, je la trouve bien coupée, j’
Temps : je n’ai pas compté car je l’ai fait en pleins de petits bouts de temps, mais je dirais 2-3
h
Difficulté : 3/5 On ne va pas se cacher qu’il y a des points techniques
On recommande le patron? Oui sans aucun doute, mais en ayant déjà fait quelques projets coutures quand même 
A refaire : sans aucun doute pour moi, en tissu coton comme ici ou en viscose (ce qui augmentera la difficulté, j’en suis bien consciente !)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s