Femme souvent varie

C’est un bonjour empli de honte (oui, rien que ça!) que je vous donne aujourd’hui.

Pourquoi? Parce qu’hier, je fus faible. Faible de voir mes cheveux encore fourchus, faible de voir une coupe asymétrique, faible de voir une couleur non uniforme sur les pointes. Faible de voir encore les effets de ma décoloration (allez, plus que quelque cm à retirer encore, et après, promis, je ne vous en reparlerai point!). Faible de vous avouer que j’ai rompu le pacte que j’avais rempli et qui est à l’origine de ce blog.

Alors, dans ma grande faiblesse, je fus tenter par le diable. El coiffeur. Et pas n’importe lequel. Non, j’aurais pu aller chez un visagiste, un pro, même un de quartier. Mais qu’ai-je fais à la place? Je suis allée dans une école de coiffure. Cela dit pour ma défense, je marchais d’un pas on-ne-peut-plus lent, et je me fis alpaguer par le coiffeur qui faisait la pub pour son salon (j’aurais du sentir l’arnaque..mais quelques heures de sommeil en moins, ça vous fiche votre lucidité aux chiottes!). Donc, je suis rentré dans l’antre du diable. Une apprentie me prend en charge, et me dit qu’elle a déjà son CAP en mains, et qu’elle est ici pour du perfectionnement, et que dans tous les cas, elle sera surveillée par un pro. Bon, soit.

Je lui demande de couper un cm sur les longueurs (dixit la fille qui veut se débarrasser de toutes ses pointes, sentez la cohérence…), et de dégrader à fond ensuite, et de me faire une mèche de devant (oui, parce que bon, je l’avais déjà fait par mes bons soins, mais c’était, comment dire, pas très nice tout ca).

Ca commence par le shampoing. Ne nous mentons pas, THE moment pour lequel on va chez le coiffeur. Eau brulante, ensuite eau glaciale. Elle finit par réguler à peu près la température, et voila pas qu’elle commence le massage. Une daube ce massage. Mais j’allais pas me laisser abattre par si peu.

Et là, elle se met en route, elle coupe les pointes, je me retourne, vois 3 cm sur le sol! What! je lui fais une tronche…Elle était déjà pas en confiance, elle s’est carrément rabougrie. Oui, mais bon, j’ai pas pu éviter le regard, too late…

Et la coupe vient, je sais pas qui lui avait délivré son CAP, mais comme dirait mon padré, elle l’a eu dans une pochette surprise (ahah, j’adore cette expression!). D’une lenteur, mais d’une lenteur folle! La mèche de devant, 5 bonnes minutes. Sans mentir, on en a bien eu pour 40 mn pour couper quelques malheureux cheveux. Sauf les 3cm au lieu d’1 (la fille qui a la rancune tenace..aha).

Vient le brushing, un temps infini. Oui, j’ai envie de râler, mais c’était clairement un calvaire. Une chaleur insoutenable pendant un temps si long. Pour sa défense, je ne me sèche plus les cheveux, donc clairement, j’avais l’impression qu’elle bousillait mes cheveux avec toute cette chaleur. Oui, depuis que j’essaie de passer au naturel, je deviens carrément hermétique à ce qui pourrait endommager mes cheveux. Soit, guilty, je sais.

Donc la coupe était finie. Le pro vient voir le désolant spectacle « mais c’est pas du tout égal! » (ça rassure…:). Il prend ces ciseaux, et la c’était parti pour 5 mn de coupe à vitesse grand V, et vas-y que j’effile, et que je coupe, et que je regarde si c’est bon! N’empêche que le résultat était présent, la coupe n’avait plus rien à voir avec ce que l’apprentie m’avait fait précédemment. Il me refait la mèche de devant, nickel!

Donc bon, 1h d’horreur pour finir sur 5 mn parfaite. Ce mec a tout compris.

Donc est ce que je recommande les salons avec apprentis? Clairement non, ca prend du temps, si on demande une coupe plus compliquée que la mienne (la coupe : couper les pointes, et faire un dégradé devant être la plus commune..) ça risque de coincer. Et le prix n’est même pas plus intéressant qu’un tchip coiffure qui est assez efficace dans son genre. 28 euros (moins  5 euros parce que je m’étais fait avoir dans la rue..éhé), à ce prix la de nombreux coiffeurs peuvent être bien meilleurs pour coupe-brushing. Bon par contre, je plussoie ma madré qui ne jure que par les coiffeurs masculins. J’avais toujours trouvé ca d’une idiotie sans nom de faire genre « non, je préfererais le monsieur »…n’empêche que je ne suis pas loin de le faire (mais je ne le ferais pas, puisque je n’irai re-plus au coiffeur, cqfd :). Mais je pense qu’il y a un truc féminin, une sorte de jalousie (ého, je dis pas que la nana était jalouse de moi, la elle était carrément pas douée, nuance…:) qui voudrait te faire une coiffure pas à 100% au top, histoire que quand même, tu sortes du coiffeur pas trop belle… (ok, la c’est de la pure parano, mais vu que j’ai toujours pas capté le pourquoi on est mieux coiffée avec un homme, c’est la première théorie que j’ai trouvé, mais j’en reviendrai avec un autre un jour, un peu moins malveillante à l’égard de nos coiffeuses…:).

Après, pour ce qui est de ma coiffure, j’en suis plutôt bien contente (la fille qui vient de faire tout un post où elle râle..je sais!) ça a rafraichit ma coupe, je reviens à la longueur insupportable (celle juste aux épaules), mais j’ai l’impression d’avoir les cheveux plus sains, plus volumineux, et moins filasses sur les pointes.

Ca me rajoutera juste quelques mois de plus pour avoir ma longueur tant souhaitée…:)

nouvelle coupe

(oui, ok, ca ne change pas des masses visuellement d’avant, mais je vous jure que c’est bien raccourci!)

PS : la photo est un peu merdeuse, mais dans 10 jours, je voudrais pas vous avancer du rêve, MAIS je prend le risque quand même…ce ne sera pas moi derrière la caméra, et vu mes talents, ca ne peut augurer que du bon! (bon, calmons nous quand même, parce ce que je ne voudrais pas mettre mon ami dans l’embarras. En plus, si ca se trouve, c’est une vieille daube avec son appareil photo…aha, donc bon).

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Femme souvent varie

  1. Hahaaa !
    J’adore le passage ‘Donc la coupe était finie. Le pro vient voir le désolant spectacle’ ! N’était-il pas sensé être là tout le temps de la coupe ? Je vois que l’on t’a menti jusqu’au bout !

    Pour ce qui est des histoires coiffeurs fille ou garçon… Pour avoir vu pas mal de gens d’école de coiffure, je pense que les filles partent plus là-dedans car le milieu cosmétique c’est la facilité (à cause de notre société stéréotypé tout ça tout ça…). Tandis qu’un homme, il y a déjà un pas à faire pour avoir le courage de rentrer dans ce monde féminin ; et si tu y entres, tu y entres parce que tu es passionné et tu as envie de réussir.

    Après, tous les coiffeurs ne sont pas des dieux nés… Mais j’ai tendance à aller du côté de ce que dit la ‘madré’… Mais je n’oserais TELLEMENT pas dire ça en arrivant dans le salon… Quoi que…

    Bonne continuation ! 😉

  2. Whaa, je suis bien contente d’avoir une autre théorie, je sentais la mienne un peu bancale il est vrai…franchement, je n’y aurais jamais pensé, et pourtant, ca fait carrément sens!
    Pour ce qui est du coiffeur, si j’ai bien l’impression que je me suis faite avoir de bout en bout! aha, c’est le jeu ma pauvre lucette, et j’ai un peu perdu (mais on ne m’y reprendra pas…enfin si je tiens un peu plus mes pulsions capillaires en main…)
    En ce qui concerne la madré, il faut savoir que ma maman n’a aucune espèce de pudeur la dessus (c’est le genre à dire à la caissière, que « quand même; c’est un scandale que vous ne fassiez plus cette marque de chocolat, franchement elle était bien….. etc … etc… » (je te raconte pas comment je faisais genre de pas la connaitre à la caisse…:). Du coup pour le coiffeur, c’est un peu le même genre  » ah oui, je trouve que les coiffeurs hommes me réussissent mieux » (direct à la coiffeuse, normal quoi..:), du coup, la coiffeuse lui met tjs les rendez vous avec le coiffeur. Mais comme ma maman est un être quand même vachement sympathique, ca passe toujours crème.

  3. Moi je n’échangerais pas ma coiffeuse pour tout l’or du monde !!
    Elle masse bien, et quand je lui dis « éclate toi » je sors avec une vraie coupe et une vraie coiffure que je peux refaire chez moi comme une grande !
    Par contre là où je vais, les coiffures, chignons, etc… c’est un homme qui s’en charge ! Et coiffeur depuis peut, mais… OUAH !! hyper doué !

    • Mais je REVE d’avoir une coiffeuse qui me comprenne tellement! Parce que le problème, c’est que quand on va chez le coiffeur, on n’y va avec des tonnes d’espoir, mais qu’on arrive pas à expliquer clairement, d’ou souvent le raté. Or, quand c’est « TA » coiffeuse, elle sait ce que tu souhaites, comment ton cheveu va réagir..ya pas à dire, rien de tel! tu as bien de la chance! et en plus, si elle masse bien…tout gagné! Un passionné donc ce coiffeur? 🙂

      • Pour ma coiffeuse j’ai eu grave du bol et c’est pil ce que tu décris ! Elle sait quand ils vont bien ou pas, comment ils vont réagir. Elle sait ce qui me plait, et me va, et elle fait avec sans que je dise plus rien ! (mais bon je vais pas dans une chaîne… c’est THE coiffeur ! tu sais genre quand tu sors t’as pas envie de te coiffer toi, ou de mettre un bon coup de brosse…)
        Le gars, un passionné oui. Ancien job dans le marketing, il a tout planté et la patronne l’a embauché et formé ! ^^

  4. (je suis en train de lire l’intégralité du blog d’un coup, donc attention je ne vais pas tarder à commenter à tout va partout)

    Je suis assez d’accord avec la théorie du premier commentaire…ceci dit je crois qu’à part à 7 ans je ne me suis jamais fait coupé les cheveux ou coiffé par un coiffeur homme (en même temps un coiffeur pangolin c’est moins courant…)… ah si! dans un salon de coiffure pour cheveux afro/caribéens c’est un homme qui a posé l’assouplissant et étendu les cheveux! (3615MAVIE) . Donc je ne sais pas si c’est mieux ou pas?

    Je ne vais plus chez le coiffeur pour plusieurs raisons:

    -mon type de cheveux: très très frisés.

    Dans les salons « traditionnels » les coiffeurs n’ont quasiment jamais appris à travailler cette matière. Du coup c’est la panique pour eux comme pour moi et je ressors toujours avec un truc improbable sur la tête + des commentaires limites limites (je ne suis pas métisse ou quoi donc ça interroge, certes, une coupe afro sur un teint de bidet, mais la dernière fois la coiffeuse m’a sortit un truc du genre « le facteur devait être bronzé »…heu… ok? Joue au roi du silence pour voir?).

    Et dans les salons « ethniques », le réflexe est encore malheureusement au défrisage systématique… tellement dommage! (et j’ai des réflexions sur mon teint de bidet cette fois haha)

    – le prix . LE PRIX! (surtout les « soins » proposés qui sont bien souvent ni plus ni moins qu’un après shampoing basique sauf que c’est 10euros en plus sur la facture) (et le fait que ce soit plus cher pour les filles que pour les mecs, même pour une coupe « garçonne », on en parle?)

    – je n’ai jamais supporté le bac en porcelaine dans lequel tu mets le cou: ce truc est affreux! Je me crispe dessus et après le « massage » je le vis mal car j’ai qu’une envie c’est de courir vite et loin de cet engin de torture.

    Pourtant je trouve, paradoxalement, que c’est un super métier: créatif, social, sensuel, psychologique… du coup les gens qui font ça bien, il faut les encourager!

    • Aahah, nan mais j’adore! Autant ton commentaire que ceux des coiffeuses…(nan mais elles sont sérieuses?! J’avoue que le commentaire sur le facteur est bien limite..déso, ca me fait marrer d’imaginer ça..). Tout est vrai dans ce que tu dis! Le moment du massage (mon préféré tout de même..) SAUF que si ils ont pas investi dans le bon siège, t’en ressors juste avec un mal de cou ignoble. Le prix…le prix quoi! Je ne prends jamais non plus leur soin…(et ensuite je vois leur tête genre..quelle rat celle la…ou « tu vas voir je vais te mettre le sèche cheveux si près de ta tête que tu vas regretter de pas l’avoir acheté pour protéger tes cheveux tiens! » …). Mais comme tu conclus si bien, c’est un beau métier, et pour le coup, j’en ai pas rencontré souvent, mais ya aussi des PURS coiffeurs! Qui savent comment tes cheveux vont se placer, qui te coupent en 2/2 et trop bien, qui t’incitent pas 15 fois à acheter leur produit, qui te dise réellement si cette coupe est réalisable sur tes cheveux (on en revient avec la sortie du coiffeur avec la coiffure improbable…:).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s